mai 2015
De l'éditeur

Chers lecteurs,

Le Forum des investisseurs des filières agricoles s’est tenu à Bamako les 12 et 13 Mai. On y a notamment discuté du Programme Compétitivité Diversification Agricoles (PCDA) financé par la Banque Mondiale depuis 2006. Le PCDA a permis d’accroître la compétitivité de plusieurs filières, notamment celle de la mangue via la création de microentreprises : de 4.700 tonnes annuelles en 2007, le Mali a exporté près de 28.000 tonnes en 2015. Mamadou Gaoussou Diarra, le ministre malien de la Promotion des Investissements, a souligné que l’enjeu désormais pour ces filières est de mobiliser plus de bailleurs.

A une autre échelle, nous voulions vous parler ce mois-ci de deux outils de mitigation des risques agricoles pour les petits producteurs : le warrantage et l’assurance récolte indicielle. Une étude menée par le GRET et l’AFD recense les différents risques agricoles et les stratégies financières pour gérer ceux-ci, pour ensuite confronter ces modèles à neuf études de cas réalisées dans 5 pays. On y démontre notamment que ces deux outils financiers peuvent avoir une action bénéfique indirecte qui permet de contribuer à la stabilisation des revenus, en palliant certaines difficultés rencontrées par les producteurs.

Enfin, nous portons à votre attention une formation FAO-ADA qui sera organisée du 25 au 27 juin en marge de la Semaine Africaine de la Microfinance à Dakar. Cette formation intitulée « Analyse des marchés financiers pour le secteur agricole » aura notamment pour objectif de fournir les principes et les références pour guider la conception et l’offre de produits financiers agricoles et d’illustrer les enjeux essentiels du développement de ces produits.

Nous espérons que notre sélection aura répondu à vos attentes et n’hésitez pas à vous rendre sur notre site pour plus de ressources.

Bonne lecture !

Meilleures salutations,

L’équipe éditoriale CAFIR

Nous espérons que vous appréciez votre visite au RFILC.

rfilc.org

Centre d’Apprentissage de Finance et Investissement Rural (RFILC) est une partie du projet de partenariat CABFIN qui vise à promouvoir et à faciliter le renforcement des capacités en finance rurale. Les préoccupations de la finance rurale sont de s’assurer que les personnes vivant dans les zones rurales ont accès à des services financiers tels que les structures de dépôt et de transfert d’argent, les produits d’assurance et de prêt. L’utilisation efficace de ces services peut aider à améliorer les moyens de subsistance et à réduire la pauvreté rurale. Les Partenaires CABFIN suivants ont fourni un soutien financier au RFILC:

LE PARTENARIAT CABFIN